8 scientifiques marocains qui font la fierté du pays à l’international

5. Hasnaa Chennaoui Aoudjehane (Géologue à Casablanca)

Hasnaa Chennaoui est membre élu du comité de Nomenclature internationale des météorites de la « Meteorical Society » et Membre du bureau exécutif de l’association  » Femmes en sciences au Maroc » et du conseil d’administration et de l’Association pour la protection du Patrimoine géologique Marocain.

Très connue pour ses recherches dans ce domaine, elle est très sollicitée à l’étranger, notamment aux USA, en France et en Allemagne pour animer des conférences.

6. Kawtar Hafidi (Physicienne au USA)

Cette native de Rabat dirige depuis janvier dernier la section de la physique du prestigieux laboratoire américain d’Argonne. C’est  des physiciens qui contribuèrent à la création de la première bombe atomique qui avaient lancé ce laboratoire. Hafidi n’est pas peu fière de sa marocanité.

Plus jeune, elle ambitionnait de revêtir la liquette des lions de l’Atlas.

7. Kamal Oudrhiri (Cadre à la Nasa)

Il s’agit d’une sommité du domaine de l’astronomie. Cadre à la Nasa, il est chargé du département des études planétaires de l’agence spatiale américaine. Aux dernières nouvelles, il s’apprêtait à installer sur la Station spatiale internationale (ISS) un instrument doté de capacités inédites lui permettant de créer l’environnement le plus froid de l’univers.

8. Ismahane El Ouafi (Canada)

Ismahane El Ouafi est directrice générale du Centre International d’Agriculture Biosaline (CIAB). En 2014, la revue scientifique muslim-science.com l’avait classé parmi les 20 femmes les plus influentes du monde islamique dans le domaine des sciences.

Titulaire d’un doctorat en génétique, la jeune Maroco-canadienne a occupé divers postes de responsabilité dans le gouvernement fédéral du Canada.

Laisser un commentaire