À seulement 9 ans, cette élève marocaine est championne de la lecture arabe

Originaire de Taounate, Meryem Amjoune est une élève marocaine de 9 ans, elle est la plus jeune participante à remporter la finale du “Arab Reading Challenge 2018”. Il s’agit de la plus grande initiative de connaissance arabe au monde et en est à sa troisième année.

La championne du “Arab Reading Challenge 2018” a impressionné le public par son interaction confiante avec le jury et par sa profonde connaissance, exprimée par son expression éloquente. Elle a souligné le rôle crucial de la lecture dans la formation d’individus bien informés, prêts à contribuer à la société, à participer au développement et à générer des connaissances.

Crédit photo : تحدي القراءة العربي

Plus de 10 millions d’élèves de plus de 52 000 écoles dans 44 pays ont participé. Maryam a reçu le titre de championne de l’Arab Reading Challenge qui comprend un prix en espèces de 500 000 dirhams en reconnaissance de ses capacités exceptionnelles, décerné à l’opéra de Dubaï par Sheikh Mohammed bin Rashid, vice-président et souverain des Émirats arabes unis.

Le concours met au défi les participants âgés de 8 à 18 ans de lire au moins 50 livres arabes au cours d’une année scolaire. Ils sont ensuite testés sur leur compréhension des textes pendant le concours.

Meryem était presque inconsolable après avoir reçu le titre de championne de l’Arab Reading Challenge. «La lecture peut aider à lutter contre la pauvreté et l’ignorance. C’est comme un hôpital pour l’esprit » a déclaré Amjoune alors que le public l’acclamait.

Crédit photo : تحدي القراءة العربي

Lancé en 2015 par Sheikh Mohammad, l’Arab Reading Challenge vise à déclencher une renaissance culturelle en encourageant la lecture à tous les étudiants du monde arabe, ainsi que les étudiants arabes de pays étrangers et les arabophones bilingues.

Laisser un commentaire

Appareil de sport connecté

Appareil de sport connecté : partenaire sportif ou gadget à risque ?

À Rabat, une borne de recharge de véhicules électriques à l’énergie solaire voit le jour