Après avoir fui la guerre, ce réfugié syrien crée une entreprise à succès au Maroc

Crédit photo : HCR/Oussama Rhaleb

Fuyant la guerre dans son pays, un cordonnier syrien crée une entreprise à succès au Maroc. Il s’appelle Diyaa, 37 ans, et a a remporté un prix d’entrepreneuriat qui couronne la création de son atelier à Casablanca.

La success story de Diyaa a été relayée par le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (UNHCR). Ce syrien fait partie des 3.500 réfugiés qui se sont venus au Maroc et qui ont dû repartir de zéro afin de construire une vie stable.

Au début de sa nouvelle carrière professionnelle, Diyaa s’est battu bec et ongles pour créer son projet. Il raconte : « Au début, je travaillais entre 18 et 20 heures par jour et je vivais à 20 kilomètres de Casablanca, avant d’ajouter « J’avais tous les jours deux heures de transport pour arriver au travail. »

Crédit photo : HCR/Oussama Rhaleb

Seulement voilà, les choses se sont grandement améliorées chez Diyaa. « Petit à petit, les choses se sont améliorées. Aujourd’hui, j’ai quatre employés marocains. », raconte-t-il. Il considère les Marocains comme des frères. « J’ai toujours eu confiance dans les Marocains, » dit-il. « Maintenant que j’en emploie, ça me rassure de travailler avec eux la main dans la main. »

Il a même obtenu une subvention du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, qui lui a permis d’acheter sa première machine à coudre. En 2016, Diyaa a remporté le prix de l’Association marocaine d’appui à la promotion de la petite entreprise (AMAPPE).


Laisser un commentaire

C’est officiel, le Maroc est candidat pour l’organisation de la Coupe du monde 2026 !

Quand une femme Caïd libère l’espace public à Azrou