Après avoir obtenu son bac à seulement 15 ans, ce jeune marocain intégrera les classes de médecine en France

Pendant que les élèves de son âge s’apprêtaient à passer le brevet, Waïl Raji, un jeune marocain âgé seulement de 15 ans, vient d’obtenir son bac S, spécialité physique, section européenne, avec la mention bien. Elève au lycée Queneau de Villeneuve-d’Ascq, Waïl est désormais le plus jeune bachelier de cette année scolaire 2018 dans l’académie lilloise.

Crédit photo : Edouard Bride

Ayant suivi sa scolarité à Villeneuve-d’Ascq au nord de la France, il a passé sa scolarité primaire à l’école Cardinal-Liénart, puis il a intégré le collège du Triolo avant de rejoindre le lycée Queneau.

Notre surdoué marocain est doté d’un QI de 145. Il a en effet manifesté des signes d’intelligence depuis son très jeune âge. Selon son père, à seulement 2 ans, Waïl s’interrogeait sur des sujets existentiels et s’intéressait à la cosmologie, la paléontologie et aux dinosaures.

Lorsqu’il était à la crèche, Waïl pouvait déjà écrire interpellant ainsi ses animatrices qui ont proposé à sa famille un saut de classe. D’ailleurs, Waïl a “sauté” plusieurs classes tout au long de son parcours scolaire, à savoir la grande section, CE2 et 3e.

Grâce à l’encouragement et au soutien de sa famille, Waïl a pu tester bon nombres d’activités. Il a fait du théâtre, a joué de la musique et a pratiqué du sport. Waïl avait même gagné, à l’âge de 12 ans, au concours Alkindi, une compétition de cryptographie.

Aujourd’hui, le bac en poche, Waïl compte suivre son cursus universitaire à l’Université de Lille et intégrer la première année de PACES (Première année commune aux études de santé).

Laisser un commentaire

Les meilleurs rooftops pour se relaxer à Marrakech

D’un vendeur ambulant à un immigré clandestin, pour devenir un célèbre romancier marocain !