Beaucoup le prennent pour un chat domestique, voici le chat sauvage du Maroc

Au Maroc, la nature aussi riche que diversifiée offre d’excellentes opportunités pour découvrir la faune du pays dans leur habitat naturel. Parmi les espèces animales, plusieurs félins marocains, comme les guépards, les caracals et les chats gantés vivent toujours à l’état sauvage dans les montagnes de l’Atlas comme dans le désert marocain.

Crédit photo : D.R

Le chat sauvage ou chat ganté a la taille et l’image d’un grand chat domestique, un privilège qui lui permet de survivre. En tout cas, il possède des jambes plus longues lui donnant une posture plus droite et une forme de marche différente. La couleur de fond de son manteau s’étend du rouge au jaune sablonneux et est typiquement marquée par des rayures tigrées et des taches grises.

Réparti sur le désert marocain, le chat sauvage est un excellent grimpeur, mais chasse principalement au sol et est très réputé par la rapidité de ses attaques. Ses proies préférées sont les rongeurs tels que les rats, les souris et les campagnols. Il chasse aussi des lièvres, des lapins, des oiseaux et des insectes.

Le chat sauvage peut vivre dans des paysages agricoles ou cultivés dominés par l’homme, si suffisamment de rongeurs y sont disponibles. Cependant, de tels habitats sont également là où l’hybridation se propage et donne voie à la transmission des maladies qui accélèrent l’extinction de ce félin.

Laisser un commentaire

Ces créateurs de mode marocains qui cartonnent à l’étranger

Cet été, vous devez absolument tester ces desserts marocains !