Ce festival international à Essaouira réunit les femmes compositrices venues du monde entier

La ville des Alizés a accueillie mardi dernier des femmes compositrices et musiciennes qui sont venus des quatre coins du monde dans le cadre de la 4e édition du Festival Sonora des femmes compositrices qui se déroule pour la première fois au Maroc.

Le festival a été lancé en 2016 au Brésil par le musicien DEH Mussulini dans le but de casser l’idée fausse que peu de femmes compositrices, ou auteures-compositrices, participaient au paysage artistique et à la création musicale dans son ensemble afin de faire du festival un lieu de la diffusion des potentialités individuelles des auteurs, ainsi qu’un espace de réflexion collective.

Cette 4e édition a donné le long d’une journée, l’occasion aux femmes compositrices et musiciennes marocaines de se réunir avec des artistes de différentes cultures pour chanter ensemble de manière décontractée, les valeurs universelles de paix, de liberté, d’amour et de tolérance, confortant, encore une fois, la position incontournable d’Essaouira, haut lieu de rencontres, de partage et d’ouverture. Ces artistes ont également participé à des ateliers axés sur l’entrepreneuriat musical.

Les organisateurs espèrent reproduire d’autres éditions à Essaouira et comptent sur la participation de l’ensemble de jeunes femmes compositrices à travers tout le Maroc afin de représenter leurs villes dans les prochaines éditions Sonora.

Laisser un commentaire

Cette source de poissons à Tinghir cache une histoire incroyable

We Art The Children : un projet marocain pour l’échange artistique avec des enfants dans les zones précaires