Ce monument à Tarfaya est peu connu, pourtant il est chargé d’histoire

Crédit photo : orientalizing

L’histoire des villes marocaines est inscrite sur des palais, des jardins, des mosquées et d’innombrables autres monuments historiques.

Situé à 100 kilomètres au sud de Laâyoune, la ville de Tarfaya ne fait pas l’exception, elle dispose aussi d’un château méconnu qui regorge d’histoires. Tarfaya, ou Villa Bens, comme on l’appelait autrefois, accueille les visiteurs à bras ouverts.

Tarfaya a été occupé par les Britanniques en 1802. Ils ont construit un bâtiment sur la rive de la ville connu sous le nom de Casa Del Mar, un beau monument historique qui a survécu au temps malgré la puissance des tempêtes et du vent dans la région.

Crédit photo : andrez_1

Casa Del Mar, qui signifie la maison de la mer en espagnol, était autrefois habitée par plus de 400 hommes d’affaires britanniques qui ont été déployés sur les rives de Tarfaya en 1876. Ils ont construit Casa Del Mar comme centre commercial pour leurs échanges commerciaux avec les commerçants éloignés.

La forteresse est un véritable témoin des relations historiques les plus profondes entre le Maroc, l’Espagne et la Grande-Bretagne. Dans ses chambres et sur ses murs se cachent de nombreux chapitres oubliés de l’histoire marocaine.

Le « Fort Boyard marocain » a connu un grand intérêt chez le célèbre Antoine de Saint-Exupéry qui sous l’administration espagnole était nommé chef de l’aérodrome Cap Juby au nord de Tarfaya, une station d’escale et de ravitaillement. L’écrivain a tiré son inspiration de la forteresse Casa Del Mar pour écrire son fameux ouvrage « Petit Prince ».

Laisser un commentaire

Top 6 des endroits pour profiter d’un bain de soleil au sud du Maroc

L’Africa2 Désert Challenge, une course en duo à la fois sportive et solidaire dans le désert marocain