Ces écrivains étrangers des plus influents ont été séduits par le Maroc

Le Maroc a charmé une myriade de stars mondiales. De Mariah Carey à Yves Saint Laurent, en passant par Led Zeplin, Martin Scorcese, The Chemical Brothers ou encore les Rolling Stones, le pays a fasciné non seulement les artistes les plus célèbres mais aussi les fondateurs de la beat génération et certains écrivains.

Voici le top 5 des écrivains inspirés du Maroc :

Edith Wharton

Crédit photo : Apic/Getty Images

En 1920, la romancière américaine Edith Wharton publie « Au Maroc », un récit détaillé retraçant son passage au Maroc marqué par sa rencontre avec Hubert Lyautey, résident général de France au Maroc de 1912 à 1925.

Juan Goytisolo

Crédit photo : D.R.

Décédé le 4 juin 2017 à l’âge de 86 ans à Marrakech, cet écrivain espagnol est un des grands amoureux du Maroc. Né en 1931 à Barcelone, Juan est un des écrivains les plus influents tombé sous le charme de Marrakech, où il a vécu pendant de longues années.

Paul Bowles

Crédit photo : D.R.

Né en 1910, Paul Bowles est un écrivain américain séduit par la ville du détroit. Il visite Tanger pour la première fois en 1931 sous la recommandation de la poétesse et écrivaine américaine Gertrude Stein. Ayant vécu à Tanger en compagnie de sa femme, Paul est décédé en 1999 à la même ville.

Jack Kerouac

Crédit photo : D.R.

Écrivain, il était le premier à avoir utilisé le terme « Beat Generation » en 1948 pour décrire sa bande d’amis qui comptait à l’époque William Burroughs ou encore Allen Ginsberg. En 1957, Jack Kerouac voyage à Tanger afin de rendre visite à son ami William Burroughs.

Esther Freud

Crédit photo : D.R.

D’origine allemande et arrière-petite-fille de Sigmund Freud, Esther Freud est une écrivaine qui a visité le Maroc en 1960 pour un voyage de bohème avec sa sœur et sa mère.

Laisser un commentaire

Une marque locale revisite les tarbouches aux couleurs du Maroc

Peu de personnes le connaissent, voici le « Stonehenge » marocain