Ces épaves de bateaux qui ont échoué sur les côtes marocaines

De nombreuses épaves de bateau traversant les océans du monde ont fini sur les côtes marocaines. De Laayoune à Dakhla, en passant par Agadir ou encore Tarfaya, ces restes des navires donnent un charme au large des côtes du pays.

Découvrez cinq épaves de bateau qui ont marqué cinq villes marocaines :

Le Kaiser Wilhem à Dakhla

crédit photo : D.R.

Le Kaiser Wilhem est un paquebot qui a coulé en 1914 au large de Dakhla. Retrouvé lors d’une mission scientifique et conçu pour le trafic civil, Le Kaiser Wilhem a été transformé en 1897, en navire de guerre.

L’épave gémissante à El Jadida

crédit photo : D.R.

Échoué dans les eaux marocaine à El Jadida à la suite d’une tempête, ce navire transportait une grande quantité de bois précieux vers l’Europe en provenance d’Afrique.

Le Que sera sera à Laayoune

crédit photo : D.R.

Abandonné par son équipage, le Que Sera Sera est un bateau islandais trônant sur la plage de Laayoune.

Le Baynyassa SS à Agadir

crédit photo : D.R.

Découvert par une équipe de plongeurs à 15 km de la ville d’Agadir, le bateau à vapeur anglais « Baynyassa SS » a coulé à cause d’un problème technique.

Assalama à Tarfaya

Crédit photo : http://blueiris.canalblog.com

C’est en 2008 que le ferry Assalama s’est échoué après la sortie du port après avoir heurté un rocher à Tarfaya.

Laisser un commentaire

We Art The Children : un projet marocain pour l’échange artistique avec des enfants dans les zones précaires

Un timbre-poste à l’effigie des Lions de l’Atlas