Ces fourmis du désert peuvent survivre à des températures dépassant les 50 degrés

Crédit photo : gurumed

Cataglyphis bombycinus est l’un des organismes vivants terrestres les mieux adaptés pour tolérer les températures élevées. Une petite fourmi du désert qui se caractérise par sa couleur argentée éblouissante et par sa capacité à supporter la chaleur extrême du sol saharien marocain.

Ce type de fourmi a développé des capacités extraordinaires afin de coexister avec la chaleur et la sévérité du désert. Des recherches se basent sur l’observation de fourmis collectées dans l’erg Chebbi au Maroc ont montrés que pour résister à la chaleur, la morphologie de la fourmi s’est développée pour présenter des poils, qui permettent de refléter la lumière et la chaleur des rayons solaires. Ces poils recouvrant la partie dorsale de la fourmi sont responsables de son aspect argenté.

La fourmi argentée dispose aussi d’un second moyen pour surmonter l’aridité du Sahara, elle produit des protéines spéciales protectrices de la chaleur. Ces deux effets représentent des propriétés thermorégulatrices remarquables, permettant à la fourmi de maintenir un état d’équilibre thermique plus faible et de faire face à la température élevée de son habitat naturel.

Laisser un commentaire

Free Hug : des jeunes à Casablanca célèbrent la journée du câlin gratuit !

A Agadir, ce chauffeur de Taxi offre gratuitement ses services à des personnes à mobilité réduite