Cette artiste marocaine revisite des objets traditionnels et en crée ses propres personnages

Photo Crédit : SoFabrik/facebook

Amoureuse de la couture et du dessin depuis sa tendre enfance, Sophia Rzal fait de sa passion sa carrière en lançant sa marque SoFabrik. Dans son travail, l’artiste utilise des objets variés du quotidien marocain, souvent traditionnels (bouts de tissus de djellabas, du Zellige…). Nostalgique de nature, elle s’inspire des traditions et de ses souvenirs d’enfance, donnant ainsi naissance à des créations qui reflètent son propre caractère mais en gardant toujours la touche marocaine.

Son premier projet était celui de la Dromabox. L’idée lui est venue lors d’une visite à Cheguagua, où elle a vu des enfants jouer avec des peluches de dromadaires faits de restes de tissus. Elle a donc décidé de créer sa propre boîte à merveilles, y mettant divers objets qui invoquent la mémoire collective que partagent tous les marocains.

Photo Crédit : vinrougeetcornedegazelle.tumblr.com

Les créations de Sophia comprennent également le recyclage de certains produits, notamment « Les Chikhates Dolls » : des poupées transformées en personnages marocains, en leur mettant dessus des costumes traditionnels qu’elle fait elle-même, ainsi que des petites tables à base de Zellige. Et ce sans compter sa ligne de vêtements sur laquelle différents de ses personnages sont dessinés.

Photo Crédit : SoFabrik/facebook

Photo Crédit : SoFabrik/facebook

Laisser un commentaire

Athlétisme : une Marocaine réalise la 3e meilleure performance féminine de l’histoire du Maroc

L’aéroport de Madrid se met aux couleurs de Chefchaouen le temps d’une exposition