Cette jeune marocaine a créé un chatbot qui permet de discuter avec les œuvres d’art

Crédit photo : photo représentative

Kenza Sebti a tout juste 24 ans, elle est diplômée en médiation culturelle de l’Institut d’études supérieures des arts (IESA) à Paris. Cette jeune marocaine a derrière le projet Artalk, un chatbot qui permet de communiquer avec des oeuvres d’art pour les comprendre.

Grâce à une base de données riche et variée, le chatbot Artalk permet de faire parler les oeuvres d’art pour que celles-ci puissent entrer en relation avec les visiteurs et répondre à chacune de leurs questions, et ce, de manière instantanée.

Il est à noter que ce concept basé sur le principe d’intelligence artificielle, vise à faire découvrir le monde de l’art à des publics initiés comme non-initiés.

Laisser un commentaire

10 choses qui arrivent à tous les Marocains qui approchent la trentaine

Pour les voyageurs américains, le Maroc parmi les pays considérés comme « sûrs » !