Cette jeune marocaine est fondatrice d’une start-up qui promeut les échanges culturels

Crédit photo : philanthropyage

Yasmine El Baggari, jeune marocaine de 24 ans, est une entrepreneure à San-Francisco. Passionnée par le fait de connecter les gens pour relier les cultures, elle fonde Voyaj une plate-forme collaborative qui rapproche les voyageurs en fonction de leurs centres d’intérêt.

Voyaj fait correspondre les hôtes et les voyageurs du monde entier pour fournir des échanges significatifs, ouvrir les cœurs et les esprits. La mission de Voyaj est de construire des relations entre des personnes partageant les mêmes idées et les mêmes intérêts, qui croient que les relations individuelles peuvent mener à un monde plus pacifique. Les rencontres sont basées sur des intérêts et des valeurs communs, et la curiosité sur d’autres cultures et lieux.

Voyaj correspond aux voyageurs et aux hôtes qui souhaitent partager une expérience authentique avec comme slogan « Voyager pour un monde plus pacifique ». Les membres de Voyaj créent un profil qui inclut un post vidéo sur le site décrivant leurs intérêts et ce qu’ils ont à offrir.

Yasmine a récolté plusieurs trophées pour son projet, le prix de l’association africaine des études, le prix Hampshire College pour l’entrepreneuriat et l’innovation, le prix Esprit d’entreprise et la bourse de recherche Sander Thoenes.

La créatrice de Voyaj avait été invitée à la Maison Blanche parmi les 100 bloggeurs voyages les plus influents du monde. En 2016, elle a été classé selon le magazine américain Forbes dans le top 30 des jeunes les plus inspirants d’Afrique.

Crédit photo : voyaj.com

Laisser un commentaire

Au fin fond de la jungle du Vietnam se trouve une vieille porte marocaine

Ces bâtiments casablancais sont inscrits au patrimoine culturel national