Cette jeune marocaine est la première femme à avoir jouer du guembri en public

Initiée à la culture gnaoua à un jeune âge, Asmaa Hamzaoui, fille du célèbre Mâalem marocain Rachid Hamzaoui, est la plus jeune « Mâalma » et ambassadrice de la musique gnaoua.

Crédit photo : Karim Tibari

Âgée seulement de 20 ans, notre artiste assistait aux lilas et apprenait à jouer du guembri depuis sa tendre enfance. Elle est l’une des rares femmes jouant à cet instrument réservé généralement aux hommes. D’ailleurs, le peu de femmes qui manient cet instrument refusent de le faire en public par peur de violer les traditions de cet art musical ancestral. Asmaa a osé défier les traditions et briser ce tabou.

Crédit photo : Asmaa Hamzaoui & Bnat Timbouktou / Facebook

Bercée par la tagnaouite, Asmaa a formé en 2012 le premier groupe féminin de musique gnaoua « Asmaa Hamzaoui et Bnat Timbouktou », pour ainsi être la première femme à jouer du guembri sur la scène Moulay El Hassan du fameux festival Gnaoua et Musiques du Monde.

Asmaa Hamzaoui joue au guembri avec aisance et talent. Engagée dans la tagnaouite, elle a une voix timbrée et exceptionnelle dégageant force et sérénité. Vraie bête de la scène, Asmaa adopte une belle posture lors de ses concerts et diffuse une belle énergie.

Laisser un commentaire

Voici les plages labellisées Pavillon Bleu pour l’été 2018

Absent des manuels d’histoire, Mustapha d’Azemmour est le 1er Africain à franchir le sol américain