Ces chèvres au sud du Maroc peuvent escalader à plus de 8 mètres de hauteur !

La nature ne cesse de nous étonner par son autosuffisance et son autonomie. Par exemple, au sud-ouest du Maroc, vu que la terre est trop aride, les chèvres escaladent naturellement les arganiers afin de se nourrir d’affiaches (fruits de l’arganier). En effet, les chèvres contribuent au développement de l’écosystème sans même le savoir !

Crédit photo : Francis Naef

Selon des chercheurs européens, les chèvres contribuent à la dispersion des graines de l’arganier, boostant ainsi sa reproduction tout en jouant un grand rôle dans la biodiversité.

Le mécanisme est d’une simplicité désarmante. Les chèvres vont se percher aux arbres pour grignoter les fruits d’arganier, mais puisque la coque enveloppant la noix est trop épaisse, elle sera alors recrachée par terre.

Ce crachement des graines en haut des arbres va permettre un éparpillement à une distance idéale de l’arbre mère, favorisant ainsi la germination des graines.

Laisser un commentaire

Le premier rassemblement international de Moto Ride au Maroc

Cette plateforme mondiale qui permet de voyager gratuitement est désormais opérationnelle au Maroc