Elle transforme des sacs plastiques en sacs à main et tapis

Crédit photo : FDM

En deux trois mouvements, Amina de Dar B’na transforme un bout de sac plastique en simple « fil à coudre », utilisé pour tisser des sacs ou autres porte-monnaie très colorés et très design.

Amina tout comme 36 autres femmes de Dar Bouazzade fait partie de l’association Dar B’na. L’association permet aux femmes des douars de gagner de l’argent tout en préservant l’environnement, elles redonnent vie à des morceaux de plastique. Les matières premières utilisées, à savoir les sacs plastiques sont collectées et fournies par l’association, tout comme les crochets de différentes tailles, ciseaux, et autres matériels nécessaires.

Cette initiative a changé le quotidien des familles, les mères apprennent à leurs filles à tricoter le plastique et Dar’Bna organise des événements pour vendre les produits fabriqués.

Crédit photo : Dar B’ Na
Crédit photo : Dar B’ Na
Crédit photo : Dar B’ Na
Crédit photo : Dar B’ Na

Crédit photo : Dar B’ Na

Les plus anciennes traces d’ADN en Afrique découvertes au Maroc

Ces deux Marocains vont parcourir le monde à bord d’un vélo à trois roues