Grâce à ces femmes marocaines, la vie de plusieurs personnes a changé

De Fadila El Gadi à Lamia Bazir en passant par Sara Arsalane, Moustacho vous propose une petite liste des femmes marocaines qui ont changé des vies grâce à leurs actions.

Fadila El Gadi : elle a créé une école gratuite de broderie pour les garçons et filles issus de milieu défavorisé !

Crédit photo : (AP Photo/Mosa’ab Elshamy)

Ancienne styliste chez Yves Saint Laurent. Fadila El Gadi a crée une école de broderie gratuite à Salé, destinés aux garçons et filles issus de milieu défavorisé. Un projet dont la créatrice rêvait depuis plusieurs années pour sa ville natale.

Fadila El Gadi a financé cette école de ses propres moyens, sans aucune subvention. L’objectif est de veiller à la transmission et la protection du savoir-faire marocain actuellement en perdition et offrir un avenir aux enfants de Salé.

Lamia Bazir : elle a permis à 100 femmes des montagnes d’accéder pour la première fois à l’université

Lamia Bazir est une jeune Marocaine de 27 ans. Elle a lancé l’initiative «Empowering women in the Atlas», qui œuvre pour le développement social et durable en faveur des femmes de la région du moyen Atlas.

L’objectif de l’initiative de Lamia Bazir est de briser l’isolement et ainsi de permettre à 100 femmes des montagnes de la région d’accéder, pour la première fois, à des formations à l’université.

Sara Arsalane : elle collecte des livres pour construire des bibliothèques dans les écoles défavorisées

Sara Arsalane est une jeune marocaine passionnée de lecture depuis son enfance, elle s’est lancée dans un projet ambitieux, celui de construire des petites bibliothèques dans des écoles défavorisées.

Le projet est dénommé « Lilipad », il vise en premier lieu à vulgariser le savoir et à réconcilier les élèves des écoles défavorisées avec la lecture, le projet a également une particularité, celle de connecter les donneurs des livres avec les enfants. Chaque donneur garde sa trace sur le livre qu’il offre.

Nora Belahcen : elle a créé un restaurant à Marrakech qui sauve des femmes en détresse

Nora Belahcen a créé le restaurant Amal à Marrakech qui forme les femmes en détresse aux métiers de la cuisine puis leur trouve un travail.

Ce restaurant à Marrakech sauve des femmes en détresse !

Posted by Moustacho on Wednesday, June 21, 2017

Khadija El Qorti : elle loge et nourrit gratuitement les femmes atteintes du cancer

Khadijah El Qorti loge et nourrit gratuitement les femmes atteintes du cancer. Elle a ouvert la porte de sa maison et a décidé de consacrer sa vie au bénévolat. Chez Khadija, on retrouve des femmes de tous les âges, qui vivent ensemble dans une pièce commune.

Cette Marocaine loge et nourrit gratuitement les femmes atteintes du cancer.

Posted by Moustacho on Monday, July 3, 2017

Laisser un commentaire

Ces Marocaines championnes dans des sports dits “masculins”

7 inventions révolutionnaires qu’on doit aux femmes marocaines