La légendaire Tin Hinan, ancêtre des touaregs et reine du désert

Crédit photo : D.R

Vivant dans le désert, les touaregs sont un peuple nomade connu pour son mode de vie traditionnel et pour la position privilégiée dont jouissent les femmes touaregs. La femme est le pilier de la civilisation touareg, elle est autonome, libre et sa voix égalise celle de l’homme.

Tin Hinan, une légende du peuple touareg, était une femme prestigieuse qui a vécu pendant le 4ème siècle. Elle est décrite à travers les récits et les chants véhiculés par ses descendants, les hommes bleus, comme une femme irrésistiblement belle et d’une grande autorité qui prit les armes pour défendre son peuple et sa culture.

La légende raconte que Tin Hinan, qui signifie “celle qui vient de loin”, était une berbère qui ne souhaitant pas céder devant l’envahisseur romain, a émigré de l’oasis de Tafilalet dans l’Atlas marocain, traversant près de 1400 kilomètres à travers le Sahara à dos de chameau blanc accompagnée de sa servante Takamat, pour finalement s’installer dans l’oasis d’Abalessa, aujourd’hui village au sud de l’Algérie.

Elle était une héroïne, la fondatrice du peuple touareg, dont les ancêtres seraient la fille de Tin Hinan et les deux filles de Takamat. Dans une autre version,Tin Hinan avait trois filles, nommées avec des noms totémiques se référant aux animaux du désert, qui étaient les ancêtres tribaux du touareg.

Laisser un commentaire

Ces petits restos casaouis qui proposent des plats marocains comme à la maison

Un itinéraire à couper le souffle: La route des 1000 kasbahs