Top 7 des beautés marocaines qui ont charmé le monde

Nos reines de beauté originaires du Maroc continuent toujours autant de nous fasciner et à nous faire rêver. Que ce soit au Maroc ou ailleurs, elles ont porté haut le drapeau du Maroc en exportant la beauté marocaine à l’international. Zoom sur ces 6 beautés marocaines qui ont charmé le monde.

Sherin Hosni

Crédit photo : D.R

La Marocaine Sherine Hossni a remporté le concours de beauté « Miss Arab Word 2018 » en Egypte. Cette étudiante originaire de Tafraout a été choisie parmi 17 autres candidates pour représenter le monde Arabe, succédant ainsi à la tunisienne Souhir Ghadhab.

Nisrine El Kettani

Crédit photo : ‎Miss Arab Veil

La Marocaine Nisrine El Kettani a remporté le concours « Miss Arab Voilée 2018 » qui s’est déroulé en Egypte. Ayant entamé cette année un doctorat en ingénierie, cette jeune marocaine de 25 ans devient la deuxième Marocaine à remporter ce concours depuis sa création en 2014.

Imane Bassou

C’est au tour de Imane Bassou qui a remporté le prix de « mannequin de l’année » en Italie, qui s’est déroulée en septembre 2017 à Rome. Nominée face à 21 autres candidates, la jeune marocaine de 16 ans a remporté une double victoire, le prix du « Fashion of the year 2017 » mais aussi celui du meilleur « make up ».

Iman Oubou

La Marocaine Iman Oubou a été élue Miss New York en 2015 et Miss Colorado en 2012. Diplômée en biologie moléculaire en plus d’un master en ingénierie biomédicale, la jeune femme est très fière de ses racines marocaines.

Fati Jamali

Mannequin, actrice et Miss Arab Beauty, Fati Jamali figure parmi les jeunes arabes les plus connues dans la région. Elle a été élue Miss Afrique en 2013 et Miss Monde Arabe en 2014.

Myriam Sahili

Myriam Sahili est Miss Bruxelles et finaliste Miss Belgique 2017. La jeune fille dit être fière de sa religion musulmane et ses origines marocaines.

Sara Yasmina Chafak

Miss Finlande 2012 est moitié marocaine du côté de son père et moitié finlandaise du côté de sa mère. Sara Yasmina Chafak est restée attachée à sa culture marocaine, se définissant comme « amazigh d’histoire et d’identité ».

4 Médersas au Maroc avec une architecture unique

Il a 28 ans et il prépare les enfants défavorisés du Maroc à la révolution technologique