Un voyage à la rencontre des tatouages berbères au Moyen Atlas marocain

Crédit photo : tattoolife

Dans un livre intitulé “Berber Tattooing in Morocco’s Middle Atlas”, le couple d’artistes suisse Felix et Loretta Leu retrace leur voyage au Maroc en 1988, fruit d’une série de rencontres fortuites qui a ouvert la voie sur le monde intime des femmes des tribus berbères au Maroc.

Dans l’ouvrage, qui compte 50 images en couleur, 37 dessins au crayon et 112 illustrations en noir et blanc, le couple donne la parole aux femmes berbères qui racontent leurs histoires individuelles, révélant les traditions du tatouage dans leur culture, ainsi que des idées sur la vie qu’elles ont menée.

Crédit photo : Berber Tattooing in Morocco’s Middle Atlas 2017

Considérablement marqués par les visages des femmes berbères qui rappellent une culture tribale disparaissante de nos jours, Felix et Loretta étant eux-mêmes des tatoueurs, ont pu s’accoutumer avec les familles berbères, obtenant un accès sans précédent à cette forme d’art berbère peu documentée.

Félix et Loretta Leu, tous deux nés en 1945, sont des artistes, des « freaks » et des aventuriers. De 1965, où ils se sont rencontrés à New York, jusqu’en 1978, ils ont voyagé et vécu en Amérique, en Europe, en Afrique du Nord, en Inde et au Népal.

Laisser un commentaire

Fès, la ville qui possède la plus grande zone piétonne au monde

Ce jeune skateur marocain glisse sur son longboard en djellaba (vidéo)