Ce village marocain est devenu autonome grâce à ses habitants

Tizi n’Oucheg est un petit village berbère du Haut Atlas marocain, perché à 1600 mètres d’altitude au fond d’une vallée étroite. Avant le village dépendait des ressources extérieures, notamment de Marrakech, le centre urbain le plus proche. En dix ans. Tizi n’Oucheg a complètement changé de physionomie grâce à la solidarité et l’entraide de ses habitants, il est devenu économiquement et socialement responsable et autonome.

« Des activités génératrices de revenus ont été développées notamment au profit des femmes. L’électricité éclaire toutes les maisons et l’eau courante, provenant d’une des sources qui alimente le village en eau potable, est maintenant disponible pour tous » déclare Rachid Mandili, président de l’Association pour le développement de Tizi N’Oucheg.

La clé de la réussite de ce village marocain réside en l’entraide de ces habitants. Par exemple, l’assemblée du village planifie le temps de travail de chacun pour construire une route carrossable, celui qui refuse de participer aux tâches communes reçoit une pénalité, ce système a permis l’avancement rapide des projets car personne ne veut avoir à refaire un travail qui aurait été mal fait.

Les habitants sont tous impliqués dans l’entretien et l’amélioration des infrastructures et des espaces communs. Aujourd’hui, le village a son propre réseau de distribution d’eau et d’assainissement, les habitants ont pu creuser puis raccorder la source à un château d’eau pour entreposer l’eau. Tizi n’Oucheg pense déjà à l’énergie solaire et éolienne…


Laisser un commentaire

Cette association propose un accueil chez des familles marocaines de tous niveaux de confort

Vous pourrez bientôt faire Tanger-Espagne en hélicoptère en 15 minutes !